Le monde de James Matthew Barrie


> Avant propos
> Biographie
> Galerie de photographies


> Thrums
> Kensington Gardens
> Never (never never) Land
> Sa bibliothèque

> Bibliographie
> Editions pirates
> Iconographie
> Illustrateurs de Barrie
> Pastiches
> Lettres

> Livres en français
> Livres en langue anglaise
> Films
> Téléfilms / émissions
> Comédies musicales...
> Produits dérivés
> Curiosités


> Présentation du roman
> Extraits
> Vingt-six chapitres


> La genèse du personnage
> La pièce
> Le film
> Le mythe

> Citations de Barrie
> Citations sur Barrie
> Tommy Sandys
 



Les œuvres de Barrie ont été protégées par le copyright jusqu'en 2007, en Europe — et aux États-Unis. Les droits d'auteur et le copyright sont deux notions distinctes.

Mais, alors, pourquoi trouvait-on ses oeuvres en téléchargement légal, en tant qu'œuvres tombées dans le domaine public, sur gutenberg.org par exemple ?

Deux choses sont à retenir dans cet imbroglio légal : Barrie était tombé dans le domaine public (en 1987), mais il en était ressorti, à la faveur d'une loi (la Convention de Berne), qui prolongea de 20 ans (par conséquent, 70 ans et non plus 50 ans après la mort de l'auteur) le copyright.

Lord Callaghan de la Chambre des Lords qui ordonna le copyright perpétuel de Peter Pan n'accorda qu'une grâce, qui n'a et n'avait en vérité AUCUN fondement légal. Voir la page du GOSH, l'établissement qui gère les droits de Peter Pan.

Peter Pan est d'abord le concept d'un personnage qui navigue entre plusieurs oeuvres.
Peter Pan, la pièce et le roman, mais aussi les œuvres où apparaît le personnage de Peter Pan (Le Petit Oiseau blanc , Tommy et Grizel , The Boy Castaways , Anon : A Play ), sont, en outre , EN THÉORIE, la propriété du Great Ormond Street Hospital, l'hôpital londonien pour enfants, à qui Barrie avait offert les royalties concernant Peter Pan.


{Discours de Barrie, dont on peut trouver la suite dans l'édition 2013 de "mon" Petit Oiseau blanc, publié chez Terre de Brume}


Aujourd'hui, l'oeuvre de Barrie est libre de droits dans le monde entier, y compris les livres où apparaît Peter Pan ou son ombre. Mais, au Royaume-Uni, la situation demeure un peu exceptionnelle. Le GOSH gère toujours les droits de Peter Pan.
L'hôpital cherche à conserver ses droits sur Peter Pan, et récemment une demande a été formulée à certains auteurs britanniques (dont J.K. Rowling, qui de toute façon hait Peter Pan...) d'écrire une «suite» à Peter Pan au bénéfice de l'hôpital. Autant le désir de conserver des droits sur Peter Pan peut être compris, autant écrire une suite est une abomination à mes yeux, eu égard au respect que l'on doit à une œuvre et à un auteur...

Mais, après ma visite du GOSH en mai 2011, je dois reconnaître que je comprends et respecte leur décision, car la cause est très noble. Il faut la défendre.

Cette suite à Peter Pan, intitulé Peter Pan in Scarlet est sortie le 5 octobre 2006.
L'auteur est Mrs. McCaughrean, âgée de 54 ans à l'époque des faits, 3 fois vainqueur du prix Whitbread (livres "pour enfants"). Je préfère ne pas donner mon opinion sur cette "œuvre"...
La traduction française a été publiée très rapidement, on s'en doute. Dommage qu'il n'en soit pas de même pour les oeuvres de Barrie himself.


Me contacter | mon JIACO | avertissement | remerciements

Tous droits réservés © 2006-2016ľ CélineľAlbin Faivre