Le monde de James Matthew Barrie


> Avant propos
> Biographie
> Galerie de photographies


> Thrums
> Kensington Gardens
> Never (never never) Land
> Sa bibliothèque

> Bibliographie
> Editions pirates
> Iconographie
> Les illustrateurs de Barrie
> Pastiches
> Lettres

> Livres en français
> Livres en langue anglaise
> Films
> Téléfilms / émissions
> Comédies musicales
> Produits dérivés
> Curiosités


> Présentation du roman
> Extraits
> Vingt-six chapitres


> La genèse du personnage
> La pièce
> Le film
> Le mythe

> Citations de Barrie
> Citations sur Barrie
> Tommy Sandys
 

 

Œuvres de Barrie :

Les titres précédés d'un bouton de rose ont été traduits en Français – ce qui ne signifie pas nécessairement qu'ils soient facilement trouvables…

Je vous renvoie à ce fichier de présentation de l'oeuvre de Sir James par Charles Legras.

Nous avons établi cette chronologie de l'oeuvre barrienne à partir de plusieurs sources fiables. Nous espérons n'avoir point failli à notre tâche. Les éditions pirates font l'objet d'une autre page.

N'oubliez pas de cliquer sur les nombreux liens présents sur la page.

Barrie fut un auteur plutôt prolixe et débuta ses histoires, très jeune, enfant.

[Dessin qu'il réalisa pour l'une de ses pièces à l'Université d'Édimbourg...]

Cette page sera complétée et aussi exhaustive que possible. Manquent à l'appel pour le moment un certain nombre de textes et d'articles de Barrie disséminés aux quatre vents, parmi lesquels, par exemple, ses participations aux diverses anthologies de Cynthia Asquith, mais surtout les nombreux articles qu'il rédigea, ici et là, lorsqu'il était jeune .

Œuvres :

  • Bandelero, the Bandit (1877, pièce)


  • Caught Napping (tirage privé, 1883)
  • Auld Licht Idylls (1888)






    [Dessins de William Hole pour Auld Licht Idylls]





    [édition de Viola Meynell]
  • Better Dead (1888)


  • When a Man's Single (1888)
  • A Window in Thrums (1889)
  • An Edinburgh Eleven (1889)
  • My Lady Nicotine (1890)
  • The Little Minister (1891, roman ; pièce : 1897)
  • Ibsen's Ghost (1891, pièce produite en 1891, tirage privé en 1931)
  • Richard Savage (1891, pièce avec H.B. Marriot-Watson)
  • A Holiday in Bed / Life in a Country Manse (1892)
  • Walker, London (1882, production de la pièce ; publication : 1907)
  • Jane Annie (1893) (avec Sir Arthur Conan Doyle)
  • Two of Them (1893)
  • A Tillyloss Scandal (1893)
  • A Lady's Shoe (1893)
  • Becky Sharp (1893) (1)
  • The Professor's Love Story (1894)
  • The Sabbath Day (chapitre extrait d' A window in Thrums , 1895, tirage privé)
  • Sentimental Tommy (1896 ; adaptation en film : 1921)
  • Margaret Ogilvy (1896) (2)
  • Tommy and Grizel (1896)
  • A Platonic Friendship (1898, pièce)
  • An Auld Licht Manse (1899)
  • The Allahakbarries Book (1899, tirage privé)
  • The Wedding Guest (1900)
  • The Greedy Dwarf (1901, pièce privée)
  • Quality street (1902 ; publication : 1913 ; adaptation en film : en 1927 et en 1937)
  • The Little White Bird (1902)(3)
  • The Admirable Crichton (1902, pièce ; publication : 1914 ; adaptation en film : 1918 et 1957)
  • Little Mary (1903) A propos.
  • Peter Pan or the Boy Who Would Not Grow Up (1904 ; adaptation en film : 1924, 1954, 1991 et 2003)
  • Pantaloon (1905, pièce ; publication : 1914)
  • Alice Sit-by-the-Fire (1905, pièce ; publication : 1919)
  • Josephine (1906, pièce)
  • Punch (1906, pièce)
  • Peter Pan in Kensington Gardens (1906, extrait du Petit Oiseau blanc)
  • What Every Woman Knows (1908, pièce ; publication : 1918 ; adaptation en film : 1917, 1921 et 1934)
  • When Wendy Grew Up : An Afterthought (1908) (4)
  • George Meredith (1909)
  • Old Friends (1910, pièce)
  • A Slice of Life (1910, pièce)
  • The Twelve-Pound Look (1910, pièce ; publication : 1914)
  • Peter and Wendy (1911)
  • Rosalind (1912, pièce ; publication : 1914)
  • The Dramatists Get What They Want (1912, pièce)
  • The Will (1913, pièce ; publication : 1914)
  • The Adored One (1913, pièce ; produite aux U.S.A. sous le titre suivant : The Legend of Leonora)
  • Half Hours (1914)
  • Der Tag (1914, pièce)
  • Rosy Rapture, the pride of the beauty chorus (1915, pièce)
  • The Fatal Typist (1915, pièce)
  • The New Word (1915, pièce ; publication : 1918)
  • The Little Minister (1915 ; adaptation en film : 1915, 1921 et 1934)
  • A Kiss for Cinderella (1916, pièce ; publication : 1920 ; adaptation en film 1925)
  • The Real Thing at Last (1916, pièce et scénario)
  • Irene Vanbrugh's Pantomine (1916, pièce)
  • Shakespeare's Legacy (1916, pièce, tirage privé)
  • Dear Brutus (1917, pièce ; publication : 1923)

[Merci à Robert Greenham, mon Sherlock Holmes, qui a déniché cette photographie. Légende : Karsavina et les autres personnages de la pièce de Barrie. Note : A partir du scénario de la pièce, Sir Arnold Bax composa un ballet, produit par Sergey Diaghilev, en 1920. ]

  • Mary Rose (1920, pièce ; publication : 1924)
  • Shall We Join the Ladies ? (1921, pièce avec L. E. Jones ; publication 1927)
  • Courage (1922)
  • Neil and the Tintinnabulum (1925, pièce, tirage privé, repris dans The Flying Carpet, anthologie de Cynthia Asquith)
  • Representative Plays (1926, y compris Peter Pan)
  • Barbara's Wedding (1927, publication privée en 1928)
  • The plays of J.M. Barrie (y compris Peter Pan , 1928)
  • Farewell Miss Julie Logan : A Wintry Tale (1931) (5)
  • The Boy David (1936)
  • Uniform Edition of the Works and Plays (1913-1937)
  • The Greenwood Hat (mémoires, 1937)
  • M'Connachie* and J.M.B. : Speeches (1938)
  • Letters (1942)
  • The Plays (1942, réédition en 1947)
  • Fifty Years of Peter Pan (1954)
  • Plays and stories (1962)

* M'Connachie est un double que Barrie s'est inventé.

(1) : Adaptation du roman La Foire aux vanités de W.M. Thackeray
(2) : Roman consacré à sa mère
(3) : Première apparition de Peter Pan !
(4) : Chapitre supplémentaire à la pièce Peter Pan
(5) : Supplément de Noël du «Times» en hommage au Livre de Noël de Charles Dickens

Vous pouvez acheter tous ces livres ou la plupart d'entre eux d'occasion sur abebooks, alibris ou encore ebay, pour des sommes en général modiques, excepté si vous recherchez des éditions originales, notamment celles illustrées par Arthur Rackham, ou les tirages privés, qui atteignent des prix faramineux.

Participations :

  • The New Amphion (1886)
  • Leaves from Logiedale par David Wallace Archer (1889), introduction de J.M. Barrie
  • Pot Pourri of Gifts Literary and Artistic (1890) édité par W. Grant Stevenson : contient, pp. 95-98 , Bazaars avec une signature en fac-similé.
  • The Grandissimes, a Story of Creole Life (1898) par George W. Cable, introduction de J.M. Barrie
  • A Widow Tale and Others Stories (1898) par Mrs Oliphant, introduction de J.M. Barrie
  • Votiva Tabella, a memorial volume, St Andrews university (1901 ; publication : 1911, pp. 389-398 : A Word About Donkeys par J.M. Barrie)
  • The Coral Island par R.M. Ballantyne (1913), préface par J. M. Barrie
  • The Voyages of Captain Scott (1914), introduction par J. M. Barrie

  • Appreciation of Charles Frohman (1916, originellement imprimé dans The Daily Mail, le 10 mai 1915 et réédité en tirage privé ensuite)
  • Conrad in Quest of His Youth (1918), introduction par J. M. Barrie
  • The Boy Who Did Grow Up (1919) par Newman Flower, introduction par J. M. Barrie
  • The Young Visiters de Mary Ashford, préface de J.M. Barrie, roman d'une fillette (âgée de 9 ans !)
  • The Conversations of Padan Aram par David Donald (1921), avant-propos de J. M. Barrie
  • The Comedies of Harold Chapin (1921), introduction par J. M. Barrie
  • My Life and Some Letters par Mrs. Patrick Campbell (1922), contient des lettres envoyées par Barrie
  • The Black Cap, new stories of murder et mystery, anthologie de Cynthia Asquith, pp. 9-31, contient Shall we join the ladies ? Une note de bas de page indique que «C'est le premier acte d'une pièce inachevée, originellement produite le 27 mars 1921, à l'ouverture de la saison du Royal Dramatic Academy's theater.»

Lettres :

Letters of J. M. BARRIE edited by VIOLA MEYNELL, Ed. CHARLES SCRIBNER'S SONS New York, 1947 ;

Letters of R.L. Stevenson, 4 volumes, éditées par Sidney Colvin, 1911

 

Références :

*La «Bible» à consulter pour connaître de manière très précise la bibliographie de Barrie, antérieure à sa mort, est ce livre-ci : A Bibliography of Sir James Matthew Barrie by Herbert Garland, éd.The bookman's Journal, London, 1928.

 

* Pour se faire une idée précise des prix des éditions originales anglaises des oeuvres de Barrie, on peut consulter avec profit

le numéro de décembre 2004 - les tarifs n'ont guère varié.

 

 

 


Me contacter | mon JIACO | avertissement | remerciements

Tous droits réservés © 2006-2015 ľ CélineľAlbin Faivre