Le monde de James Matthew Barrie


> Avant propos
> Biographie
> Galerie de photographies


> Thrums
> Kensington Gardens
> Never (never never) Land
> Sa bibliothèque

> Bibliographie
> Editions pirates
> Iconographie
> Illustrateurs de Barrie
> Pastiches
> Lettres

> Livres en français
> Livres en langue anglaise
> Films
> Téléfilms / émissions
> Comédies musicales
> Produits dérivés
> Curiosités


> Présentation du roman
> Extraits
> Vingt-six chapitres


> La genèse du personnage
> La pièce
> Le film
> Le mythe

> Citations de Barrie
> Citations sur Barrie
> Tommy Sandys
 


Extrait numéro 1

Extrait numéro 2

Sur le jeu des acteurs dans une pièce féerique

La différence entre une pièce féerique et une pièce réaliste est la suivante : dans la première, tous les personnages sont réellement des enfants, adoptant le point de vue des enfants sur la vie. Cela vaut autant pour les soi-disant adultes de la l'histoire que pour les petites personnes. Enlevez la barbe du roi de la pièce féerique et vous trouverez le visage d'un enfant.

En cela réside l'esprit de la pièce. Et il est nécessaire que vous tous - quel que soit l'âge que vous ayez personnellement atteint - soyez des enfants. Peter Pan soufflera en riant de la poussière de fée dans vos yeux et hop ! Vous serez de retour dans la nursery et, une fois de plus, vous croirez aux fées et la pièce perdurera.

James Matthew Barrie


Nana, la nurse...

Peter Pan épie...

Mister Darling est proprement détestable... Comment a-t-il pu conquérir le coeur d'une aussi charmante dame ?

L'ombre de Peter Pan !

Conversation charmante au coin du lit.

Mère, à quelle heure suis-je né ?

A minuit, mon coeur.

Oh, Maman ! J'espère que je ne vous ai pas réveillée !

 

Petit diaporama qui met en scène Betty Bronson :